Your browser does not support JavaScript!


Histoire de Ford Transit

Ford Transit – est un fourgon fabriqué depuis 1953, faisant partie de la classe de véhicules utilitaires légers. Le Ford Transit est disponible dans de nombreuses versions de carrosserie. Les plus populaires d’entre elles sont les véhicules utilitaires de livraison et ceux adaptés au transport de personnes nommés Tourneo. Avec plus de 8 000 000 unités vendues, Le Ford Transit est le troisième utilitaire le plus vendu dans le monde.

La première génération de Ford Transit s'appelait Ford Taunus Transit et initialement n’a été proposée que sur le marché de l’Europe occidentale et australien. À la fin du XXe siècle, cependant, le modèle Ford Transit était vendu presque partout dans le monde, sauf en Amérique du Nord. Officiellement, le Ford Transit a supplanté le Ford E-Series en 2015.

Depuis quarante ans, le Ford Transit est le véhicule utilitaire léger le plus vendu en Europe et, après l’introduction du nouveau modèle sur le marché américain, aussi aux États-Unis. Aujourd'hui, sa part de marché américain des véhicules utilitaires est de 57 %.

Le Ford Transit a été également élu plusieurs fois International Van of the Year (2001, 2007). Ses versions les plus petites - Transit Custom et Transit Connect - ont remporté le même titre en 2013 et 2014.

Ford Transit Modele
(fot: Ford Great Britain)

Table des matières (cliquez pour développer)


Ford Transit Taunus


Ford Taunus Transit – ce véhicule a été initialement introduit sur le marché sous les noms de Ford FK1000 et Ford Transit 1250. Ce n'était que lorsque la fin de sa production approchait, en 1961, il a été décidé de changer le nom pour Taunus Transit. Le Ford FK1000/Taunus Transit a été fabriqué de 1953 à 1965 dans l’usine Ford à Köln-Niehl, en Allemagne, et dans les installations de production situées à Azambuja (Portugal) en 1964 - 1966.

Le modèle jumeau du Ford Taunus Transit était le Ford Thames 400E fabriqué en Grande-Bretagne entre 1957 et 1965. Le siège de Ford à Detroit a jugé inutile de développer deux modèles de véhicules utilitaires distincts et a ordonné l'introduction du projet « Redcamp » afin d'initier le développement d'un véhicule utilitaire de Ford unifié dans toute l'Europe. Ce projet s'est avéré être le début de la série Ford Transit dans le monde.

Ford Taunus Transit Replika Lotus
(fot: bonhams.com/auctions/20143/lot/257/)

Plusieurs dénominations ont été utilisées pour appeler Le Ford Taunus Transit : Taunus 12 M, Taunus 15 M, Taunus 17 M et FK1000/1250. Le modèle 1250 était toujours équipé d'un moteur à essence de 1,5 litres et les moteurs de 1,2 litres n'étaient disponibles que dans les versions 1000 Kombi et Van.

En avril 1962, une nouvelle version du Ford Taunus, d'une charge utile de 800 kilogrammes (G1BT), a vu le jour. Il se caractérisait par la taille de pneus et de jantes plus petite. Le Ford Taunus G1BT avait le moteur plus économique de 55 ch. Le Ford Taunus Transit 800 a remplacé avec succès les modèles 1000 et 1250. Il était disponible dans presque tous les styles de carrosserie à l'exception du Ford Taunus Transit en version châssis double cabine.

En septembre 1963, Ford a décidé d'améliorer encore le modèle existant. Il a proposé à ses clients la version Ford Taunus Transit 1500, qui se caractérisait par une charge utile accrue de 1500 kilogrammes et un moteur à essence de 1,7 litres et de 60 ch (Taunus 17 M). Le modèle 1500 a introduit un certain nombre de modifications. Notamment, il a été équipé de roues arrière jumelées, d'un essieu avant renforcé et d'un système de freinage modifié.

Le Ford Taunus Transit 1500 était également produit dans une version unique appelée Westfalia. C'était un camping-car qui, dans cette catégorie, pouvait faire concurrence au modèle populaire du Volkswagen - le Transporter T1. Le Ford Taunus Transit Westfalia se caractérisait par le toit surélevé et l'équipement complet de l'intérieur des objets les plus nécessaires pour les voyages.

En 1964, Ford a décidé de moderniser son Ford Taunus Transit pour la dernière fois. Il a présenté le modèle avec un système de freinage à double circuit et servofrein, une ceinture de sécurité avant à trois points d'ancrage et un système 12 V avec alternateur triphasé.

En décembre 1965*, le dernier Ford Taunus Transit 1000 a quitté la ligne de production de l'usine à Cologne, en Allemagne. Le même mois, la vente de la nouvelle génération de Ford Transit a été commencé.

Ford Taunus Transit 1965
(fot: bringatrailer.com/2016/03/29/cosmetically-restored-w-32k-kilometers-1965-ford-taunus-transit-fk-1250)

*sur le marché du Sud de l’Europe, les modèles Ford Transit Taunus ont été fabriqués jusqu'à mi-1966 dans l’usine Azambuja, au Portugal.

Ford Transit MK1


Ford Transit MK1 – la première génération de Ford Transit a été produite sous une forme inchangée pendant 12 ans. Ceci signifie qu'elle était la génération de Ford Transit produite le plus long. Le Ford Transit MK1 (« Mark 1 » en anglais) ou Ford Transit de la première génération a été fabriqué dans les années 1965-1978. Certains disent que la première génération de Ford Transit a été produite pendant une vingtaine d'années, ce qui fait du Ford Transit MK2 une facelifted version du MK1. C'est parce que ce n’était qu’en 1986, après l’arrêt de la production du modèle MK2, que Ford a développé une toute nouvelle plate-forme VE6 pour le modèle Ford Transit.

Ford Transit MK1 Dormobile
(fot: cubeofcars.com/?p=147)

La première génération de Ford Transit a été produite initialement dans les installations à Berkshire, en Angleterre, mais la demande pour ce modèle a dépassé la capacité de l'usine et la production a été déplacée à Southampton. Les générations ultérieures du modèle Ford Transit ont été également produites à l'usine de Southampton jusqu'en 2013 lorsque Ford a transféré la majeure partie de la production en Turquie.

Le Ford Transit Mark I a été produit dans plusieurs autres usines situées à travers du monde. Le Ford Transit, destiné au marché local néerlandais, a été fabriqué du milieu des années 1970 jusqu'à la fin de 1981. Le Transit MK1 a été aussi produit en Belgique, en Turquie, en Australie, en Afrique du Sud, ainsi qu'en Nouvelle-Zélande et en Corée du Sud.

La première génération de Ford Transit est le fruit de la coopération entre la branche britannique et allemande de Ford (Ford Thames 400 + Ford Taunus Transit = Ford Transit MK1). Elle a abouti au lancement d'un véhicule utilitaire très complet - le Ford Transit. Le premier modèle du Transit a été une révolution dans le monde des véhicules utilitaires légers. Inspiré des voitures américaines avec une grande grille de calandre avant et des pare-boues dépassant le contour de la voiture, il offrait une charge utile beaucoup plus grande que celle de ses concurrents européens. Une large gamme de styles de carrosserie et des moteurs à essence fantastiques ont rapidement fait du Ford Transit le véhicule utilitaire le plus vendu en Europe.

Ford Transit MK1 LWB V4
(fot: bespoketraders.com/1968-ford-transit-mk1-lwb-v4-9995/)

Initialement, le Ford Transit Mark I a été introduit sur le marché britannique avec le moteur à essence d’une capacité de 1,7 litres et de 2,0 litres. Grâce à la longueur réduite du moteur V4, son placement sous le capot avant a été possible. En outre, alors que les principaux concurrents de Ford sur le marché britannique n’offraient qu’une dynamo, il a introduit, avec de nouvelles unités, un élément aussi novateur que l’alternateur. Le Ford Transit MK1 était également disponible avec un moteur diesel de 43 ch (32 kW) provenant de Perkins. Curieusement, ce moteur était trop long pour être placé sous le capot du Ford Transit MK1. Il a donc été décidé d’allonger l’avant du véhicule. Cependant, ce moteur a prouvé être peu dynamique et, par conséquent, impopulaire. C'est pour ça que Ford a remplacé son unité Perkins par le moteur diesel York en 1972. En Europe continentale, toutefois, la première génération de Ford Transit utilisait des versions de moteur provenant directement ou indirectement du modèle Ford Taunus Transit. C’étaient des unités de 1,3 litres, 1,5 litres et 1,7 litres, ainsi que la version Essex de 2.0 litres. Grâce à la face avant longue du Ford Transit, il était possible de l’équiper d’un moteur 3.0 litres Ford Essex V6. Le modèle avec le moteur de 3 litres est rapidement devenu le véhicule le plus choisi dans les services en uniforme.

Ford Transit 1978
(fot: flickr.com/photos/photiste/33332329348)

Fait intéressant:
En 1972, même la police métropolitaine a rapporté les performances du Ford Transit MK1. Le message disait : « Ford transits sont utilisés dans 95 % des attaques de banques. Avec les performances d'une voiture, et un espace pour 1,75 tonnes de butin, le transport se révèle être le véhicule parfait pour une escapade ... ». Voici comment le Ford Transit MK1 est devenu « van le plus recherché de Grande-Bretagne ».

Taunus V4 Taunus V4 Taunus V4 ESSEX V4 ESSEX V4 Perkins I4 York I4 ESSEX V6 I6 (Australia)
CAPACITÉ 1.3 1.5 1.7 1.7 2.0 1.8 2.4 3.0 3.3
PUISSANCE (ch) 50 60 65 74 93 43 62 138 120

Ford Transit MK2


Ford Transit MK2 Clubmobil
(fot: flickr.com/photos/zacks_classic_cars/27870946975/in/photostream/)

Ford Transit MK2 – la production de ce modèle a été commencé en 1977 et a duré jusqu'en 1986. Le Ford Transit Mark II avait plusieurs noms. En Grande-Bretagne, lorsque ce véhicule a été présenté en août 1977, il a été désigné sous le nom de code « Transit 1978 ½ » et était considéré comme la version facelifted du Transit MK1. La version présentée en mars, en Allemagne, portait le nom de la « troisième génération » de Ford Transit. En Pologne et dans de nombreux autres pays, le Ford Transit, produit entre 1978 et 1986, est appelé la deuxième génération de Ford Transit, et donc le modèle MK2.

La deuxième génération de Ford Transit se caractérisait principalement par le nez du véhicule modifié. Ceci était dû au désir d'équiper le Transit MK2 des moteurs Pinto provenant d’extrêmement fiable et populaire au Royaume-Uni modèle Cortina. Dans les premières années de la production, le Ford Transit MK2 était uniquement disponible avec le moteur Ford Kent de 1,6 litres. Les versions destinées à être utilisées par la police ou l’ambulance étaient équipées des, déjà bien connus, moteurs Essex V6 de 3 litres. En Australie, le Ford Transit MK2 était caractérisé par le moteur avec une capacité allant jusqu'à 4,1 litres !

Le Ford Transit MK2 a été conçu pour que son style ressemble à celui des voitures adaptées au transport de personnes de cette époque. Les phares carrés et la grille de calandre avant noire étaient typique des modèles Ford. L'intérieur du nouveau modèle a également changé. Désormais, le tableau de bord en métal simple du MK1 a été remplacé par son équivalent en plastique. En outre, la plupart des éléments de l'équipement étaient plus modernes et provenaient en grande partie du modèle de voiture adaptée au transport de personnes - Ford Taunus/Cortina. En 1984, la deuxième génération de Ford Transit a reçu un facelifting mineur. Le modèle était équipé d'une nouvelle grille de calandre avant avec les phares intégrés, de nouvelles protections latérales, de feux arrière avec les phares antibrouillard, de feux de marche arrière et de feux de position. Le changement le plus important a toutefois été l'introduction du moteur diesel à injection directe 2,5 litres DI. C'était un moteur à allumage par compression, désigné sous le nom de code York.

Le Ford Transit MK2 était proposé dans 6 styles de carrosserie : Van, Kombi, Châssis-cabine, Camping-car, Bus et disponibles dans l’empattement court (2690 mm) et long (3000 mm). Les fabricants ont démontré leur extraordinaire capacité d'adaptation aux besoins des clients pour cette période et ont permis une configuration flexible de leur modèle. Ainsi, non seulement l'apparence déterminait son succès, mais aussi la possibilité de le personnaliser. Les clients intéressés par Ford Transit MK2 pourraient donc choisir non seulement le style de carrosserie, mais aussi la version du moteur. 5 types de moteurs étaient disponibles : 1,6 litres OHC (essence), 1,6 litres OHV (essence), 2,0 litres OHC (essence), 2,0 litres OHC économique (essence) et 2.5 litres DI (diesel). De plus, les clients pouvaient choisir d’entre 32 combinaisons de portes extérieures, 6 rapports de pont et le nombre de sièges intérieurs entre 12 et 17 avec la possibilité de toute combinaison et la personnalisation facile.

Ford Transit MK2
(fot: curbsideclassic.com/blog/cc-global-ford-transit-mk2-phase2-mid-eighties-blue-and-white-transit-bus/)

La flexibilité de configuration remarquable et la popularité de la deuxième génération de Ford Transit ont donné naissance à de nombreuses éditions spéciales de ce modèle. L’une d’elles était sans doute le Transit Clubmobil introduit par la société Hymer. Il se caractérisait par le moteur OHC de 1,6 litres ou 2,0 litres et l’intérieur personnalisé équipé des sièges pivotants, la moquette, le volant de sport, la garniture intérieure en velours et les jantes Ronal 14" uniques. En outre, le client avait à sa disposition des sièges arrière rabattables, un coffre, un spoiler avant, un rétroviseur coloré, une direction assistée, une roue de secours sur la porte arrière, une échelle, un coffre de toit supplémentaire ainsi que l’arrangement unique des fenêtres. Au cours des trois années de production, seulement 150 pièces de ce véhicule ont été produites. On estime que moins de 20 pièces ont survécu à ce jour.

À la fin de 1982 une version à quatre roues motrices a été mise sur le marché allemand. Le développement de la transmission intégrale a été réalisé par un concessionnaire allemand Ford de Stuttgart, qui, par la suite, a offert le Transit 4x4 aussi sur les marchés étrangers. Cette version a facilité la conduite de la deuxième génération de Ford Transit sur terrains accidentés.

Le Ford Transit MK2, au cours de son histoire longue et pittoresque, a été produit à Amsterdam (Pays-Bas), Genk (Belgique), Southampton (Royaume-Uni), Istanbul (Turquie) et en Nouvelle-Zélande.

La production de la deuxième génération du modèle Ford Transit a été cessée en 1986, après neuf ans de présence sur le marché.

Kent / Crossflow I4 Pinto I4 Pinto I4 Cologne V6 Essex V6 I6 Australia York I4
CAPACITÉ 1.6 1.6 2.0 2.8 3.0 4.1 2.4

Ford Transit MK3


Ford Transit MK3 – la troisième génération de Ford Transit a été produite dans les années 1986 - 1991. La désignation de ce modèle sera complètement différente selon l'origine de la source. Au Royaume-Uni, le Ford Transit MK3, désigné sous le nom de code VE6, est appelé la deuxième génération de Ford Transit, tout comme ses successeurs, le Ford Transit MK4 et le Ford Transit MK5. En Grande-Bretagne, ces modèles ont été proposés comme la facelifted version de la deuxième génération. En revanche, sur le marché allemand, le Ford Transit MK3 a été désigné comme la quatrième génération de Ford Transit. Ces énormes différences de dénomination résultent principalement de la diversité des gammes de modèles proposées au Royaume-Uni (le MK1 et le MK2 ont été vendus comme le même modèle) et en Europe occidentale.

Le Ford Transit MK3 a fait ses débuts sur le marché en janvier 1986 et a immédiatement attiré l'attention de nombreux clients. La forme de carrosserie toute nouvelle, le pare-brise et le capot au même angle, la charge utile beaucoup plus grande et les lignes de carrosserie plus modernes ont tout annoncé le succès énorme sur le marché des véhicules utilitaires. Grâce à l'utilisation de moteurs éprouvés originaires de la dernière facelifted version du Transit MK2 (1978 - 1985), le Ford Transit Mark 3 se caractérisait par une fiabilité remarquable. En 1989, la direction de Ford a décidé de remplacer le moteur 3.0 Essex V6, qui a été vendu sur le marché pendant 25 ans et toujours utilisé un carburateur, par la version EFI V6 de 2,9 litres. Ceci était principalement dû à la réglementation stricte sur les émissions. Le Ford Transit MK3 a finalement adopté le nom de code VE6 bien que dans les premiers stades de développement du projet, il était connu comme « Triton ».

Ford Transit MK3
(fot: spyequipmentuk.co.uk/wp-content/uploads/2018/02/ford-transit-spy-van.jpg)

La troisième génération de Ford Transit a été produite dans l’usine de Southampton en Grande-Bretagne et à Kocaeli en Turquie. Comme ses prédécesseurs, elle était proposée dans plusieurs styles de carrosserie : Van, Kombi, Châssis-cabine, Camping-car, Bus. Le fabricant proposait également des versions spéciales, comme le Ford Transit Country 4x4 avec suspension rehaussée et transmission intégrale.

La production du Ford Transit MK3 a été cessée en 1992, quand Ford a présenté la quatrième génération de Ford Transit qui a été considéré par beaucoup comme un facelift subtil du Transit MK3.

Pinto I4 Pinto I4 EFI V6 Essex V6 York I4
CAPACITÉ 1.6 2.0 2.9 3.0 2.4 2.5

Ford Transit MK4


Ford Transit MK4 – la quatrième génération de Ford Transit a été produite entre 1991 et 1994. Le Ford Transit Mark IV, à cause de sa courte période de production de seulement 3 ans et des modifications mineures à la conception de l'extérieur de la voiture, est considéré par beaucoup comme un facelift subtil du Transit MK3. La forme des phares a changé dans le nouveau Ford Transit. À cette époque-là, ils sont devenus plus arrondis que leurs équivalents de la version Ford Transit MK3. La grille de calandre avant a également été modifiée - dans la génération du Ford Transit MK4, sa couleur correspondait à celle de la carrosserie.

Le Ford Transit MK4, malgré les modifications mineures à la conception de l'extérieur de la voiture, est en réalité un tout nouveau design par rapport au Ford Transit MK3. Le principal changement dans le modèle MK4 était la suspension. De nouveaux amortisseurs, bras de suspension, porte-fusées, ressorts et supports d’amortisseurs ont été utilisés. Grâce à la modification complète du châssis, le Ford Transit MK4 a acquis une charge utile bien supérieure à celle de son prédécesseur. À partir de ce moment-là, il était possible de monter des roues arrière simples au lieu de roues arrière jumelées dans les modèles LWB, sans perdre de poids et sans dépasser le poids total autorisé du véhicule.

Dans certaines versions de la Ford Transit MK4, les anciens roulements ont été remplacés par des pièces de Timken (type 34). Le pont à essieu simple a été également amélioré (type 51). Outre ces améliorations, la taille de jante plus grande a été utilisée. À ce stade-là, des roues de 15” ont remplacé les roues en acier de 14”. L'entraxe des jantes de 15” était de 5 x 160. Malgré ceci, le trou central restait inchangé par rapport aux jantes de 14”.

Fait intéressant:
Le Ford Transit MK4 à l’empattement long et le moteur de 2,5 litres a été le protagoniste à l'émission de télévision Top Gear, dans laquelle Jeremy Clarkson, Richard Hammond et James May ont testé des fourgonnettes à moins de 1 000 £. Les voitures ont été soumises à une série de tests : course sur distance de ¼ mile, facilité et rapidité de chargement, conduite d'une courte distance d'un autre véhicule, facilité de réparation (dans ce cas, le changement de la porte du conducteur), temps nécessaire pour voler la voiture (10 s - c’est un résultat inquiétant pour le Transit), gendarmes et voleurs - le test dans lequel il aurait fallu rester à la tête de la poursuite aussi longtemps que possible. Le Ford Transit, dont Jeremy Clarkson a été au volant, a pris la deuxième place dans cet essai extrêmement ingénieux. Le concours a été gagné par Richard Hammond au volant de Suzuki Super-Carry et la dernière - troisième place - a été décernés à James May conduisant LDV Convoy.

OHC OHC OHC EFI Diesel Diesel Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel
CAPACITÉ 2.0 2.0 2.0 2.5 2.5 2.5 2.5 2.5
PUISSANCE (ch) 63 77 115 70 76 80 80 100

Ford Transit MK5


Ford Transit MK5 – à la fin de 1994, Ford a proposé de nouvelles modifications dans son produit phare - le véhicule utilitaire Ford Transit. La cinquième génération de Ford Transit se caractérisait par le nez du véhicule modifié. La grille de calandre avant ronde et les phares avant arrondis, avec clignotants lumineux ont été utilisés. Cependant, les modifications les plus visibles du Ford Transit MK5 sont visibles à l'intérieur du véhicule. Le Ford Transit Mark V a acquis un tout nouveau tableau de bord par rapport à son prédécesseur, le Ford Transit MK4. Avec l'arrivée d'une nouvelle génération de Ford Transit, il était possible de l’équiper de la climatisation, vitres électriques avant, verrouillage centralisé ainsi que les rétroviseurs extérieurs électriques et des coussins gonflables pour le conducteur et le passager.

En outre, le Ford Transit MK5 pourrait être équipé d'un moteur à essence à 8 soupapes de 2,0 litres (2.0 DOHC). Il produisait 84 kW (114 ch) à 5 000 tours/minute. Cette unité à essence était également installée dans le Ford Scorpio entre 1993 et 1998. En plus, les clients du nouveau modèle Ford Transit avaient également le choix entre les différentes versions de turbo diesel comme 85 ch (63 kW), 100 ch (74 kW) et 115 ch (85 kW) avec une pompe à carburant électronique.

À l'occasion du 30e anniversaire du Ford Transit en 1995, Ford a présenté un modèle d'édition limitée appelé Hallmark Transit. Seulement 600 exemplaires de ce véhicule ont été créés et étaient disponibles en trois couleurs avec 200 réalisés dans chacun. Hallmark était équipé d'un moteur diesel de 2,5 litres (2,5 Di) et de 76 ch. De l'extérieur, ses caractéristiques étaient des pare-chocs en couleur de carrosserie, des autocollants sur les côtés du véhicule ainsi que des jantes en alliage. À l'intérieur, le Ford Transit Hallmark est équipé de nouvelles housses de siège avant, vitres électriques des portes avant et d'un tachymètre situé sur le tableau de bord.

En Europe, la production du modèle Ford Transit MK5 a été cessée au printemps 2000. Dans les années 1997 - 2000, Ford Transit MK5 a été également produit dans les usines polonaises de Płońsk, ainsi que dans celles de Koaceli (Turquie), Hải Dương (Chine) et Obaczk (Biélorussie). Au Vietnam, la production du modèle Ford Transit MK5 a été cessée en 2003.

Ford Transit MK6


Ford Transit MK6 – en juillet 2000, la sixième génération de Ford Transit, le modèle MK6, a été lancée. Ainsi, le Ford Transit MK6 est devenu le troisième projet entièrement nouveau, caractérisé par de nombreux éléments empruntés au nouveau style Ford "New Edge", dérivé de voitures telles que Ford Focus et Ford Ka. Ce tout nouveau design du Ford Transit a tout d’abord été le sujet de beaucoup de controverse. Au fil du temps, cependant, le Ford Transit MK6 a gagné la reconnaissance de nombreux clients satisfaits. Le résultat a été de remporter le prestigieux prix International Van of the Year de l'année 2001.

Ford Transit MK6
(fot: parkers.co.uk/vans-pickups/ford/transit/2000-review/)

La plus grande innovation introduite avec le modèle Ford Transit MK6 était la possibilité de l’équiper de la traction arrière (RWD) ou la traction avant (FWD). La version avec les roues motrices à l'arrière a été marquée avec le code V184 et celle avec les roues motrices à l’avant avec le V185.

Le modèle Ford Transit MK6 pourrait être équipé du « Puma » -type Duratorq moteur turbo diesel également utilisé dans les modèles Ford Mondeo 2000 et Jaguar X-Type. Ford Transit MK6 avait l'un des meilleurs moteurs à essence. Il avait une capacité de 2,3 litres et était capable d’accélérer la voiture à 97 km/h en 60 secondes en atteignant la vitesse maximale de 150 km/h.

Ford Transit MKVI
(fot: parkers.co.uk/vans-pickups/ford/transit/2000-review/)

En 2002, le premier Common Rail moteur diesel de haute pression d’une capacité de 2,0 litres (HPRC) et de 125 ch (92 kW) a été introduit. À ce moment-là, la production de Ford Transit a été transférée dans l'usine Ford-Otosan à Koaceli en Turquie, d'où toute la production a été ensuite transférée dans l'usine à Genk en Belgique.

En 2004, Ford a lancé le premier sur le marché RWD avec un moteur de 2,4 litres (RWD HPCR) et de 135 ch (99 kW). Il a également introduit le MT-82 6-vitesse RWD boîte de vitesses manuelle.

Le Ford Transit de sixième génération pourrait éventuellement être équipé de la Durashift EST transmission automatique. Elle était disponible pour chaque version du Ford Transit MK6. Il avait, spécialement adapté au modèle, mode manuel, mode remorquage-courrier, mode économie et mode hiver. Ceci est connu comme le système ASM (manuel de décalage automatique) sur le marché australien.

Exactement le lundi 18 juillet 2005, le cinq millionième Ford Transit sorti de la ligne Southampton et a été remis à un organisme de bienfaisance anglais. Cet événement a eu lieu pendant la production de Ford Transit MK6. Elle a été cessée 2006 lorsque la nouvelle génération de Ford Transit est apparue sur le marché.

Ford Transit MK6 Tuning
(fot: fordtransit.org/image/modded-mk6)

OHC Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel TDCi
CAPACITÉ 2.3 2.0 2.0 2.0 2.0 2.0 2.0 2.2 2.4 2.4 2.4 2.4 2.4 2.4
PUISSANCE (ch) 145 75 80 85 100 125 144 70 75 90 116 120 125 137

Ford Transit MK7


Ford Transit MK7Le Ford Transit MK7, comme son prédécesseur - la version MK6, a également remporté le prestigieux prix International Van of the Year 2007. À la mi-2006, le Transit MK7 Sport Van a été lancé. Ce véhicule était caractérisé par les jantes en alliage de 18 pouces, les bandes « Le Mans » et le moteur de 130 ch (96 kW). Initialement, le Sport Van devait être un modèle d'édition limitée. Toutefois, un extrêmement grand intérêt a entraîné un changement de décision de la direction de Ford et ce modèle est devenu un style de carrosserie de série.

À la fin de 2007, un nouveau moteur diesel de 140 ch (103 kW) a été introduit sur le marché. Il était utilisé pour les entraînements de roue avant et avec la boîte manuelle à six vitesses VMT6. La boîte à 6 vitesses a été introduite à la fin de 2008 pour les modèles équipés d'un moteur de 110 ch (81 kW) lorsque sa puissance a été haussée à 115 ch (85 kW).

À la fin de 2008, « l’enduit filtre à particules diesel » ( cDPF- coated diesel particulate filter en anglais) a été introduit dans tous les moteurs diesel. Ceci était dû à l’augmentation constante des normes d'émission. Grâce à l'utilisation du cDPF, le Ford Transit MK7 était non seulement conforme aux normes d'émissions EURO IV, mais aussi adapté à la norme Euro V.

Le Ford Transit MK7 était proposé dans plusieurs styles de carrosserie. Cependant, deux d'entre eux ont fait les grands titres :

Ford Transit XXL – a été créé pour célébrer le prix du Van of the Year 2007. Il se caractérisait par un empattement allongé allant jusqu'à 7 mètres et 40 centimètres. Son apparence ressemblait à une limousine connue des films américains. Il était équipé d'un moteur diesel de 2,2 litres TDCi et de 96 kW (130 ch). Le Ford Transit XXL est, jusqu'à présent, le modèle du Ford Transit MK7 le plus cher jamais construit.

Super Sport Van – une version unique à hautes performances du Ford Transit MK7 fabriqué par Ford Europe. Le moteur Duratorq I5 de 3,2 litres générant 198 chevaux (470 Nm) a été utilisé pour conduire le SuperSportVan. Il a été couplé à une boîte à 6 vitesses pour représenter une excellente performance ensemble. Le pare-chocs avant a été changé dans le SuperSportVan. En outre, d'autres seuils latéraux ont été utilisés ainsi que les sorties d'échappement doubles et de nouvelles jantes en alliage d'aluminium légers avec les pneus 235/45. Les systèmes ABS, ESP et les coussins gonflables du conducteur et du passager ont pris soin de la sécurité dans cette version sportive du Ford Transit. Le Ford Transit SuperSportVan a été présenté à l'exposition de fourgonnettes à Birmingham.

En outre, des versions telles que 09-B, 190D, Blue Bird, E350 Super Duty, Econoline minibus, El Dorado Aerolite, Krystal, Luton, Metrotrans, Nugget, R1114, Sport, VE6, Wayne, Trend et Limited étaient également disponibles.

Ford Transit MK7 Sport
(fot: vans.honestjohn.co.uk/used-van-buying-guides/ford/transit-2006-2014/)

Le Ford Transit MK7, comme son prédécesseur - la version MK6, a également remporté le prestigieux prix International Van of the Year 2007. À la mi-2006, le Transit MK7 Sport Van a été lancé. Ce véhicule était caractérisé par les jantes en alliage de 18 pouces, les bandes « Le Mans » et le moteur de 130 ch (96 kW). Initialement, le Sport Van devait être un modèle d'édition limitée. Toutefois, un extrêmement grand intérêt a entraîné un changement de décision de la direction de Ford et ce modèle est devenu un style de carrosserie de série.

À la fin de 2007, un nouveau moteur diesel de 140 ch (103 kW) a été introduit sur le marché. Il était utilisé pour les entraînements de roue avant et avec la boîte manuelle à six vitesses VMT6. La boîte à 6 vitesses a été introduite à la fin de 2008 pour les modèles équipés d'un moteur de 110 ch (81 kW) lorsque sa puissance a été haussée à 115 ch (85 kW).

À la fin de 2008, « l’enduit filtre à particules diesel » ( cDPF- coated diesel particulate filter en anglais) a été introduit dans tous les moteurs diesel. Ceci était dû à l’augmentation constante des normes d'émission. Grâce à l'utilisation du cDPF, le Ford Transit MK7 était non seulement conforme aux normes d'émissions EURO IV, mais aussi adapté à la norme Euro V.

Le Ford Transit MK7 était proposé dans plusieurs styles de carrosserie. Cependant, deux d'entre eux ont fait les grands titres :

Ford Transit XXL – a été créé pour célébrer le prix du Van of the Year 2007. Il se caractérisait par un empattement allongé allant jusqu'à 7 mètres et 40 centimètres. Son apparence ressemblait à une limousine connue des films américains. Il était équipé d'un moteur diesel de 2,2 litres TDCi et de 96 kW (130 ch). Le Ford Transit XXL est, jusqu'à présent, le modèle du Ford Transit MK7 le plus cher jamais construit.

Super Sport Van – une version unique à hautes performances du Ford Transit MK7 fabriqué par Ford Europe. Le moteur Duratorq I5 de 3,2 litres générant 198 chevaux (470 Nm) a été utilisé pour conduire le SuperSportVan. Il a été couplé à une boîte à 6 vitesses pour représenter une excellente performance ensemble. Le pare-chocs avant a été changé dans le SuperSportVan. En outre, d'autres seuils latéraux ont été utilisés ainsi que les sorties d'échappement doubles et de nouvelles jantes en alliage d'aluminium légers avec les pneus 235/45. Les systèmes ABS, ESP et les coussins gonflables du conducteur et du passager ont pris soin de la sécurité dans cette version sportive du Ford Transit. Le Ford Transit SuperSportVan a été présenté à l'exposition de fourgonnettes à Birmingham.

En outre, des versions telles que 09-B, 190D, Blue Bird, E350 Super Duty, Econoline minibus, El Dorado Aerolite, Krystal, Luton, Metrotrans, Nugget, R1114, Sport, VE6, Wayne, Trend et Limited étaient également disponibles.

DOHC Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel Turbo Diesel
CAPACITÉ 2.3 2.2 2.2 2.2 2.2 2.2 2.2 2.2 2.4 2.4 2.4 3.2
PUISSANCE (ch) 146 85 110 115 125 130 140 155 100 115 140 200

Ford Transit MK8


Ford Transit MK8 – la huitième génération de Ford Transit a été lancée en 2013. Le nouveau modèle a introduit un certain nombre de modifications dans le style du véhicule utilitaire. Le Transit MK8 à cette époque est devenu un modèle plus puissant. Ceci est dû au fait que le Ford Transit Mark VIII a fait ses débuts sur le marché européen - où il est bien établi, ainsi que sur le marché américain - où il aura éventuellement remplacé les modèles Ford Série E.

Parallèlement au nouveau modèle, les nouveaux moteurs diesel Ford EcoBlue d'une capacité de 2,0 litres TDCi et d'une puissance de 105 à 170 ch ont aussi fait ses débuts. Les clients de la nouvelle Ford Transit MK8 ont le choix entre trois moteurs diesel, qui offrent 20 % plus d'efficacité que son prédécesseur tout en réduisant les émissions de 55 %. Tous les moteurs diesel de la Ford Transit MK8 sont conformes aux normes d'émission Euro 6 LDT III strictes.

Ford Transit MK8
(fot: parkers.co.uk/vans-pickups/ford/transit/2014-review/)

Le Ford Transit MK8, comme ses prédécesseurs, est disponible dans la version avec les roues motrices à l'avant (FWD), les roues motrices à l'arrière (RWD), ainsi que dans la version à transmission intégrale (AWD). En outre, les clients du Ford Transit MK8 peuvent choisir entre une transmission automatique à 6 vitesses et la transmission manuelle à six vitesses.

La huitième génération de Ford Transit est disponible dans de nombreuses styles de carrosserie, avec empattements et hauteurs différents. La charge utile maximale du Ford Transit MK8, dans la version à empattement long L4, est de 15,1 m3. Le Ford Transit de huitième génération est disponible sur le marché dans les versions Ambiente et Trend.

Ford Transit MKVIII
(fot: parkers.co.uk/vans-pickups/ford/transit/2014-review/)

Aux États-Unis et au Canada, le moteur de base est le 3.2 litres Duratorq 180 ch I5 (marqué comme PowerStroke). D’autres moteurs sont partagés avec les modèles du marché mondial. Pour l'Amérique du Nord, le moteur standard est un moteur 3.7 litres Ti-VCT V6 de 275 ch. Les moteurs à essence Ti-VCT V6 de 3,7 litres peuvent être convertis pour fonctionner sur le gaz naturel. En option, les clients peuvent équiper la huitième génération de Ford Transit du moteur provenant du modèle Ford F-150 - EcoBoost 3.5 litres V6. Cette unité a une puissance inimaginable pour les véhicules utilitaires européens de 320 ch.

En 2019, le Ford Transit MK8 a été soumis à un léger facelift, et, par conséquent, le nouveau modèle a été nommé le Ford Transit 2019.

Ford Transit 2019


Ford Transit 2019 – en 2019, afin de suivre les dernières tendances du marché des fourgonnettes, Ford a décidé d’effectuer un facelift du modèle Ford Transit MK8. Le nouveau modèle combine la technologie intelligente et pratique, le nouvel intérieur, le nez du véhicule modernisé et plus de possibilités de transport, ainsi que, bien sûr, les moteurs plus économiques.

Ford Transit 2019
(fot: parkers.co.uk/vans-pickups/ford/transit/2014-review/)

Le nouveau Ford Transit 2019 est disponible dans la version mHEV (Mild Hybrid Electric Vehicle), qui permet des économies de carburant incroyables et réduit considérablement les émissions dans l'environnement. Le moteur mHEV moderne est la première solution hybride du genre pour les « grands » véhicules utilitaires. En outre, les clients ont le choix entre des moteurs diesel modernes EcoBlue d’une capacité de 2,0 litres et de 105 à 185 ch, à 415 Nm, qui répondent aux normes strictes sur les émissions Euro 6.2. Parallèlement à la présentation du nouveau Ford Transit 2019, l'arrivée d'une nouvelle boîte automatique à 10 vitesses a été également annoncée. Elle est uniquement disponible avec les roues motrices à l'arrière.

Après le facelift, des modifications importantes ont aussi eu lieu à l'intérieur du Ford Transit MK8. Le tout nouveau tableau de bord ressemble à celui des modèles de Ford de voiture adaptée au transport de personnes. Au centre du tableau de bord se trouve un écran de 8’ permettant de gérer le système multimédia intelligent du Ford Transit 2019. En plus, le nouveau Ford Transit est disponible pour la première fois avec un modem FordPass Connect, qui offre l'accès à un réseau WiFi 4G pour un maximum de dix appareils et les notifications de trafic actuelles qui sont envoyées en temps réel à la navigation par satellite de Ford.

Le Ford Transit 2019 est fabriqué, comme le modèle avant le facelift, dans deux usines situées dans deux régions différentes du monde. Toute la production européenne et asiatique du modèle Ford Transit MK8 provient de l’usine située à Koaceli, en Turquie. Toutefois, les modèles vendus en Amérique du Nord et en Amérique du Sud sont fabriqués dans l’usine située à Kansas City, Claycomo, Missouri.